JEAN-LUC GODARD
POETE

Notice biographique - Bibliographie - Extraits d'ouvrages - Critiques - Liens
Ventrifuge - Cosmogonie - Laisse en ciel - Cris de corps mourants
Affréter son regard - L'âme ses noces - Elles - Non-lieu

EXTRAITS
Ventrifuge (23-24)


Ah l'odeur fauve derrière ses oreilles
dans l'herbe de son regard
ces soupirs de savane
l'enivrante berceuse de son corps
j'en oublie celle des vagues

l'ancre est vraiment trop lourde à porter
et pauvre marin crucifié
ma mort ramassée dans mon lit de terre
ce petit lac
aux aboiements de mer



La musique pleurait aux grilles
aux grilles fanées du jardin

le jardinier ils l'avaient engagé déjà

j'ai volé le violon qui meurt dans les arbres
la flûte qui coule qui roucoule à leurs pieds
le clavier des purs sentiers qui sous la pluie parfois s'oublie

mon jardin chante
chante quelque part au-dessus de leurs têtes
anonymes et pâles comme leurs billets de banque

Extraits de

Ventrifuge - Cosmogonie - Laisse en ciel - Cris de corps mourants
Affréter son regard - L'âme ses noces - Elles - Non-lieu

Pour m'écrire