JEAN-LUC GODARD
POETE

Notice biographique - Bibliographie - Extraits d'ouvrages - Critiques - Liens
Ventrifuge - Cosmogonie - Laisse en ciel - Cris de corps mourants
Affréter son regard - L'âme ses noces - Elles - Non-lieu

EXTRAITS
Ventrifuge (21-22)


Cette soif
d'effeuiller lentement la graminée du temps
d'ouvrir à peine les doigts
pour prolonger
la fuite délicieuse
de chacun de ses grains de chacune de ses graines
cette soif
d'amplifier chaque gorgée
de la gonfler de la dilater en océan
et cette peur de mourir
au bas de l'escalier
sur la deuxième marche

coeur en marge
- tu mangeais des oranges
pour mieux goûter au soleil -
on finit toujours par puer la mer

jusqu'au jour où
rongé de solitude
l'on commence à se lasser du gaélique trop anaphorique des vagues
et incommunicable



jusqu'au jour où
l'on se met à regretter les genoux de calcaire
et que l'on comprend
qu'épargnée par le sel
la morille éponge de tous ses pores plus de sereine lumière

l'on quitte la lagune
toujours cette hantise du naufrage
et timidement
l'on revient sécher sur une poutre de bois
d'un bois
dont les veines en perpétuel sourire grimacent une croix

Extraits de

Ventrifuge - Cosmogonie - Laisse en ciel - Cris de corps mourants
Affréter son regard - L'âme ses noces - Elles - Non-lieu

Pour m'écrire