JEAN-LUC GODARD
POETE

Notice biographique - Bibliographie - Extraits d'ouvrages - Critiques - Liens
Ventrifuge - Cosmogonie - Laisse en ciel - Cris de corps mourants
Affréter son regard - L'âme ses noces - Elles - Non-lieu

EXTRAITS
Cris de corps mourants (1-2)


Livre blanc. Epuré, sans couverture. A composer. De nos tendres caractère. Et l'histoire sera vraie, ivraie. Nourrie de nos légendes, du poids de tous leurs corps. Geste de nos gestes. Après trois jours et une nuit, nous avons failli atteindre le sommet du Kilimandjaro.


Mais avant le livre, déjà le livre. Et en amont encore, le poème. Que je ne convoque plus assez. Vieux, les mêmes vers, les mêmes rimes farderont nos rides. Le même volume aussi. Tristement relié. Laisserais-je morte la page impaire, que tu l'opacifies de ton regard ? Comme mon visage, ce premier soir.

Extraits de

Ventrifuge - Cosmogonie - Laisse en ciel - Cris de corps mourants
Affréter son regard - L'âme ses noces - Elles - Non-lieu

Pour m'écrire